Road Trip USA #3 {Chicago}

Aujourd’hui, je vous emmène avec moi à Chicago!

Si vous avez manqué le début… Philadelphia, Washington DC!

Une nuit et un jour incroyable!

Le car part de Washington DC avec quelques minutes de retard, jusque là pas vraiment étonnant! Le trajet se déroule bien, les étapes s’enchaînent (Silver Spring, Baltimore, Frederick, Hagerstown), le paysage est magnifique.

Un changement de car est prévu à Pittsburgh. Le premier problème survient à ce moment là : plus de place pour nous dans celui qui part pour Chicago! On nous dit qu’il y en a un qui va arriver et que nous devons patienter 30 minutes. Une heure plus tard… les mêmes, assis sur nos bagages dans le terminal. L’impatience et la fatigue commencent à se faire ressentir, il est plus d’une heure du matin.

Tout d’un coup, une femme avec plusieurs bagages, des bâtons de ski (?!) et un carton contenant un vélo, commence à faire des allers-retours entre différents points de renseignement. C’est une expédition à chaque fois! Elle finira même par tomber en voulant transporter le gros carton! Plusieurs personnes qui attendent se feront insulter de façon tout à fait incompréhensible, et elle finira par se calmer après un avertissement de la sécurité… Petite anecdote qui a vraiment contribué à briser la glace entre les personnes en transit tellement la situation était invraisemblable!

Je fais la connaissance d’une femme, qui, pour une fois ne voulait pas prendre sa voiture car trajet trop long, d’un vieux monsieur à la parole très facile, et de deux hommes d’une trentaine d’années. On ne s’est quittés qu’à la fin du parcours!

Le car arrive enfin après presque 2 heures d’attente. Cet épisode terminé et une fois installée, je me suis dis que c’était le moment de dormir un peu avant l’arrêt toilettes, bouffe, cigarettes! L’annonce au micro, du conducteur est brutale : alors que nous n’avons avancé que de 150 miles environ, nous allons devoir patienter dans la gare encore une fois, jusqu’à 8 heures du matin! La réaction des gens m’a vraiment étonné sur le moment : personne n’a rien dit, tout du moins à haute voix, et tout le monde s’est contenté de descendre, prendre ses valises et d’aller s’assoir dans le Terminal. Je me suis rendue compte que les problèmes ne sont pas gérés de la même façon de chaque côté de l’Atlantique! Alors que certains s’énèrvent très vite, d’autres sont plus pacifistes et gèrent le problème avec plus de distance, sous le regard « bienveillant » de la police qui s’assure que personne ne dise un mot plus haut que l’autre! Je ne sais pas laquelle des 2 manières est la bonne!…

Moi, je suis tellement fatiguée que je m’endors sur les sièges en métal, entourée par mes compagnons de route. J’ai fait d’énormes progrès en anglais cette nuit! La parisienne de 22 ans qui décide de partir un mois dans un autre pays, par ses propres moyens, sans connaître qui que ce soit… ça fait parler!

Il est 8 heures du matin, le car part enfin… Il nous reste environ 6 heures pour arriver à Chicago. Petite pause pour manger le midi, nous arriverons finalement vers 14 heures, heure locale, soit 15 heures, heure de New York!

Kevin, à côté duquel je me suis assise dans le car et avec qui j’ai le plus parlé, s’assure que j’arrive à bon port à mon auberge et me paye le taxi après un gros hug.

Chicago est incroyable et pour en avoir un aperçu, je monte tout en haut de la Sears Tower pour terminer cette journée très riche en émotions (inexplicables) et de découvertes!

vue4

vue

sears_tower

Chicago is amazing!

J’adore cette ville, je m’y sens bien… Je pense aussi que ça doit être la conséquence de la nuit passée qui fait me sentir autant à mon aise! Ces 22 heures de car m’ont permis de découvrir l’intérêt réel de ce type de voyage, et ce que j’étais venue faire ici, aux États Unis!

Aujourd’hui, j’ai décidé de changer un peu mes plans. Le programme initial était le suivant : Chicago 1 nuit, 2 nuits à Madison et retour à Chicago pour y passer 2 jours, parce qu’il n’y avait plus de place à l’auberge pour faire tout d’un seul coup. Finalement, ce soir je dors à Chicago! J’ai réservé une petite chambre d’hôtel trouvée à la dernière minute sur Internet. Je vais y rester 4 jours et demi pour voir un maximum de choses. Madison sera pour un prochain voyage…

Cette réservation étant faite, je suis soulagée… Je prépare mon sac, passe à la réception pour le check-out, et je file vers le métro aérien! 15 minutes de trajet en tout pour faire la boucle du Loop, le quartier central de Chicago. C’est bien la première fois que j’aime prendre les transports en commun! On est suspendu à quelques mètres du sol, entouré par les immenses buildings et les grands magasins. Les petites stations, toutes rouillées avec le temps, s’enchaînent… Le « L » (pour les intimes!) fait un bruit d’enfer, mais aussi tellement caractéristique de Chicago! De là, on découvre les façades des bâtiments, les vieux escaliers de secours, et la vue est imprenable sur les longues avenues du downtown. Pour moi, c’est mythique et surtout à ne pas ‘Looper’ 🙂 Bon ok, c’était facile!

metro2

metro

J’ai passé toute la journée dans ce quartier à arpenter les moindres petites rues. Quelques petites emplettes au passage : 2 paires de Converses pour 50 euros, et un arrêt obligé dans le grand magasin Old Navy, le prêt-à-porter national! C’est incroyable tout ce qu’on peut acheter avec seulement 40$, je ne sais pas comment je vais faire pour tout emporter jusqu’à New York!

chicago3

sculpture

rue5

La journée s’achève… je passe à l’auberge de jeunesse récupérer mon sac de voyage et en route pour l’hôtel qui ne se trouve qu’à 2 blocks de là (je ne voulais surtout pas m’éloigner de l’ambiance du Loop)! Check-in… et pour une fois depuis une semaine, je vais dormir seule dans ma chambre. Je me suis habituée à être entourée de plusieurs personnes dont je ne connais même pas la langue, et ce soir, ça me manque un peu!

Chicago, les pieds dans l’eau!

Ce matin, grâce mat’ pas du tout prévue au programme! Il faut croire que j’étais vraiment fatiguée pour ne pas avoir entendu mon réveil! Après donc 10 heures de sommeil et une température dépassant les 30° C, je décide d’aller faire un tour du côté du Navy Pier, au nord de Chicago. Avec un Bagel toasted with cream cheese please (qui me fera tenir jusqu’au smoothie fraise-banane de 16h), je remonte State Street, une des avenues les plus commerçantes, jusqu’au petit Trolley bleu qui fait la navette gratuitement entre cette avenue et le Navy Pier, à 5 blocks.

pont5

rue2

navy_pier4

navy_pier

AA

La vue sur le Lake Michigan est incroyable et on a vraiment l’impression d’être en face de la mer tellement ce lac est immense. Les mouettes, qui ont remplacé la sirène des pompiers et toute la frénésie de cette grande ville, nous titillent les oreilles. Le phare, les voiliers, cette bonne odeur… tout y est, avec la skyline qui se dessine au loin! Dépaysement garanti à 20 minutes à pieds de mon hôtel!

navy_pier3

navy_pier2

Grande bouffée d’air pur et me voilà repartie. En chemin, à quelques minutes… une petite étendue de sable… et la mer (ou plutôt le lac)! Malgré une baignade interdite (« No Swimming, Chicago water system »), certains se mettent en maillot de bain et tentent une avancée progressive; d’autres préfèrent lézarder sur le sable avec un bon bouquin ou jouer au frisbee.

chicago5

plage

Je fais ensuite un petit tour dans le quartier près du Navy Pier… C’est pas trop pour moi! Des boutiques de luxe et des hôtels hors de prix. Je fais quelques photos car les buildings sont assez sympa quand même et je redescends vers State Street. La nuit commence à tomber doucement et en traversant les ponts qui mènent de l’autre côté de la Chicago River (vers le Loop), l’image du soleil qui se couche sur l’eau est saisissante! Je reste quelques instants… un certain moment en fait, à contempler cette couleur rose et dorée.

parking

pont3

metro3

pont4

pont2

Le temps que je redescende cette grande avenue, il fait nuit, c’est un autre spectacle qui commence!

chicago4

chicago6

Pas du tout envie de partir demain!

Voilà, c’est ma dernière journée entière à Chicago… J’ai pas du tout envie de partir demain mais les chutes du Niagara m’attendent!

Programme d’aujourd’hui : check-out de l’hôtel, check-in à l’auberge (j’en aurais fait des checks-quelque chose!!), visite du musée de photographie contemporaine, balade dans Millennium Park jusqu’au port, visite du quartier qui se trouve à l’ouest de la Chicago River et photos de nuit en rentrant.

pont6

Quelqu’un m’a dit avant de partir, tu devrais lire ‘Sur la route’ de Jack Kerouac… il est dans mon sac et tous les soirs j’en lis quelques pages. Ce matin, en sortant de l’auberge de jeunesse, je suis passée devant un petit magasin visiblement en rénovations qui faisait la promotion pour ce roman. La vitrine indiquait que plusieurs endroits de la ville en parlait, et notamment au musée de photographie contemporaine, là où je me rendais! J. Kerouac a écrit une sorte d’introduction à cette exposition dédiée à des petits (qui peuvent être grands pour certains) moments de vie!

mocp

mocp

La journée m’a parue bien fade après cette visite jusqu’à la découverte d’une espèce de grand haricot géant où tout l’environnement se reflète!

millenium_park

cloud_gate2

cloud_gate

rue6

Les buildings, les arbres, et les gens… c’est le moment de la petite photo souvenir pour faire comme tout le monde! La vue de cette sculpture sera bien plus belle à mon retour à l’hôtel, lorsque la nuit sera tombée! Tout le parc d’ailleurs… des changements de couleurs aux images animées ou filmées sur écran géant; des murs d’eau illuminés; c’est la magie de la nuit!

millenium_park2

cloud_gate3

chicago2

C’est une journée comme j’ai pas souvent l’occasion d’en vivre… se laisser aller à regarder les gens aller au travail, rentrer du travail, être pressés, prendre leur temps, manger, courir, faire la manche pour certains, faire du shopping pour d’autres… Je me sens tellement bien ici, que je prends le temps de regarder les autres.

picasso

rue

Je rentre vers 21h à l’auberge avec une seule idée en tête : me coucher le plus vite possible et profiter à fond de cette dernière journée ici, à Chicago!

Impossible de quitter Chicago sans avoir été à l’Institut d’Art qui se trouve à quelques pas seulement de l’auberge…

Art_institute_of_chicago

J’y suis à l’ouverture pour éviter la foule et avoir le temps de regarder attentivement chaque galerie. On peut facilement y passer toute une matinée et plus si on veut vraiment tout voir; je me concentre alors sur la partie photographie. Dans cette galerie, qui porte le nom de ’Henri Cartier-Bresson and the Art and Photography of Paris’, on peut y découvrir de superbes images couplées à de magnifiques esquisses… les noms de Brassaï, Lhote, Kertész (que je découvre vraiment, et que je trouve incroyable), Picasso, ou encore Matisse y sont associés. L’exposition est très bien tournée, et vraiment attractive. Plus loin, je découvre des plans de Chicago dessinés par Daniel Burnham et datant du début des années 1900, dans le Department of Architecture and Design’s collection.musee

Cette visite étant terminée, je marche encore quelques heures dans Chicago, mon appareil photo à la main…

chicago7

chicago

rue3

rue4

J’ai définitivement pas envie de quitter cette ville! Juste avant de passer par l’auberge récupérer mon sac qui pèse déjà 3 tonnes au bout de 10 jours seulement, je tombe sur un bâtiment triangulaire, un habitant me dit qu’il s’agit de la prison de Chicago et de ses environs!! En feuilletant le Routard où cette construction est référencée dans les choses à voir (!, ils ont raison… c’est assez atypique de voir une prison de ce genre en plein centre ville), j’apprends qu’elle a été construite en triangle pour limiter les couloirs à surveiller, et que la promenade se fait sur le toit, ainsi que toutes les autres activités!

prison

C’est le moment de partir pour le car. En attendant le bus, au coin de la rue, je me fais la promesse de revenir et de faire découvrir cette ville pleine de charme, de choses inattendues, surprenantes à celui ou celle qui voudrait me suivre.

Et c’est partit pour 14 heures de Greyhound! Pas de retard cette fois ci, mais une ambiance un peu glaciale. Seuls les commentaires toujours amusants du conducteur me font décrocher un sourire. Ils ont vraiment le truc pour faire passer les règles du trajet de nuit, du genre : pas de sonnerie de portable, pas de mâchage intempestif, on ne parle pas au conducteur et surtout surtout surtout… on n’enlève pas ses chaussures!! La route se fait tranquillement avec arrêts toilettes, bouffe et cigarettes, tant attendus. Seul un stop au Terminal de Cleveland (que je connais très bien depuis les 4 heures à attendre dans cette même gare) trouble mon sommeil.

Je vous invite à cliquer sur la petite icône en haut à gauche de la carte pour découvrir le nom des lieux mentionnés dans l’article:

vue3

Niagara Falls la semaine prochaine?

Vous allez aimer

4 commentaires

  1. Merci pour ces belles lignes!!!!il manque que la photo de ta belle frimousse à côté du haricot géant….je me souviens. …merci ça fait du bien.
    1. Pour moi, forcément New York m’a beaucoup marqué, mais Chicago… C’est Chicago! Une atmosphère que je n’ai pas retrouvé ailleurs donc c’est aussi ma ville préférée! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *